En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Printemps des Poètes

Palmarès du printemps des poètes 2009

Par STEPHANIE SEUZARET, publié le mardi 22 novembre 2011 12:17 - Mis à jour le mardi 22 novembre 2011 12:45

Voici les trois poèmes sélectionnés par le jury 2009 du Lycée. Félicitations à tous les participants et rendez-vous l'année prochaine !

Premier prix :

Poésie..


Quelques vers en prose, du talent à petite dose.. Ca représente si peu de chose, ces mots qu'un à un je vous propose.. Mais vous devez juste juger, mon potentiel et mes capacités.. Voyez, regardez, analysez, étudiez, faites le nécessaire pour me dire s'il y a de la matière.. Pas de présentation, pas de signature, aucune suggestion, je ne vous murmure.. Pas d'assignation pour ce texte sans nom, votre jugement sera ma punition.. Merci de m'avoir lu, ce texte n'est rien de plus que quelques vers en prose et du talent à petite dose..

Keshké

Deuxième prix :

Tirade amoureuse


Te souviens-tu la première fois où tu m'as vue ?
J'étais chevalier, t'étais fille des Terres du Nord.
Mon coeur si longtemps de sentiments dépourvus,
Je me trouvais ardent d'un coup jusqu'aux transports,
Lorsque ton regard trouva la voie de mon coeur,
Ta bouche me nomma valet de coeur.
Et le monde semblait de toute beauté,
Tu étais mon soleil qui jurait loyauté,
Malgré tes airs tristes, mon âme te fut dévouée.
Quand tes yeux plongèrent dans les miens, désespérés,
Tu m'as promis ton amour, ta vie et ta main,
Depuis nous marchons sur le même chemin.
Tu m'as paru belle tel le Sauveur sur la Croix,
Aux yeux angéliques révélateurs des hauts-cieux,
Aux cheveux reflets d'or que le soleil accroît,
A la voix enchanteresse aux sons délicieux.
Lorsque tes yeux se sont posés sur moi, ma mie,
J'ai senti le coup de foudre frapper ma personne.
Notre première rencontre fut charme dans nos coeurs guéris
Par l'amour qui consume nos vies polissonnes.
Je t'aime depuis et l'amour ne s'est estompé,
Notre rencontre intense me guettera à jamais,
Car ce fut le seul moment d'extase dans mes jours,
Et notre histoire d'amour restera pour toujours.

Laura

Troisième prix :

L'aspiration à aspirer


Un aspirateur
Dans les mains
Inspire
Les matins
Ou conspire
Le leurre
De femme au foyer
Les hommes transpirent
Au boulot
Verbalise
Ceux qui autorisent
Le mot
Minimise
Une situation
Est l'enclise
Où sonne
Le glas

Juliette